Edece

Comment financer la création de mon entreprise ?

By | août 7, 2015

stockvault-man-putting-money-into-a-piggy-bank127720De nombreuses jeunes entreprises mettent la clé sous la porte du fait d’un manque de financements dès le départ.

Sous-estimation des besoins nécessaires au démarrage, mauvaise évaluation du besoin en fond de roulement de départ, méconnaissance des aides et financements existants … toutes ces raisons peuvent expliquer les dérapages financiers auxquels nous assistons parfois. Se faire accompagner dès le montage financier de son projet d’entreprise est donc primordial pour vérifier que votre projet est bel et bien démarrable.

Quelles sources de financement solliciter ?

  1. La première source de financement de tout projet de création ou reprise d’entreprise : VOUS. Comment pensez-vous convaincre un financeur extérieur à votre projet de vous faire confiance si vous n’êtes pas en mesure d’apporter une partie du besoin en financement nécessaire ?
  2. Les subventions : selon votre statut (travailleur handicapé par exemple) ou le secteur d’activité de votre projet (projet innovant…) ou son implantation (zone de revitalisation rurale), des subventions peuvent exister pour vous aider à vous lancer. Ces subventions sont délivrées à votre société sans besoin de les rembourser ni taux d’intérêt. Elles financent souvent du matériel ou des frais d’étude.
  3. L’emprunt bancaire classique: la première banque à aller voir est la vôtre. Vous y avez vos comptes personnels, ils vous connaissent, ce seront donc les plus facilement convaincus. De plus, toute banque commencera par vous demander qui est votre banque actuelle et pourquoi celle-ci ne vous finance pas.
  4. L’emprunt à taux 0%: aussi appelé prêt d’honneur, il permet de vous prêter de l’argent sans taux d’intérêt. Ces prêts d’honneurs sont délivrés par différentes structures telles qu’Aquitaine Active, Initiative Gironde, Réseau Entreprendre ou les organismes labellisés NACRE pour les demandeurs d’emploi. Ces emprunts sont forcément couplés à un prêt bancaire, et viennent augmenter vos fonds propres.
  5. Le crowdfunding: cet outil de financement participatif est en plein boom depuis quelques années. Il permet à des particuliers de financer une partie de votre projet, le tout sur une plateforme destinée à présenter et convaincre. Différents types de financement existent selon les plateformes : dons, prêts, prise de parts sociales… Renseignez-vous bien en amont sur les plateformes existantes : Ulule, KissKissBankBank, Wiseed…
  6. Les business angels : plutôt pour des projets innovants ou à rentabilité rapide car ces investisseurs privés choisissent en général de parier sur des sociétés qui leurs parlent, avec une équipe solide et une stratégie bien définie.

Categories: