Uranus Logo

Parcours

Content Title

Il s’agit d’un dispositif à entrées et sorties permanentes, offrant 2 types d'accompagnement, un parcours classique en groupe, et un parcours individuel, présentant chacun les 3 phases suivantes :

  1. L’accueil
  2. Les ateliers
  3. Le suivi post création

Le Parcours classique (TCEG : Technique de Création d’Entreprises en Groupe)

La durée des ateliers est de 13 semaines. L’enseignement alterne le collectif et l’individuel. L’objectif du travail collectif est de fournir au stagiaire les apports formatifs pour une création ou une reprise d’entreprise. L’objectif de l’entretien individuel est de vérifier que le stagiaire avance concrètement sur son propre plan d’affaires, ainsi que de répondre à ses problématiques personnelles. Le TCEG est un groupe de porteurs de projets dont l'objectif est d'élaborer le Plan d’affaires ou Business Plan de chaque porteur. Les groupes sont de 15 stagiaires, au maximum, appelés PROMOTIONS. Chaque stagiaire ne peut intégrer le parcours que lors d’un module collectif. Le travail en groupe est constitué d’une journée hebdomadaire de 7 heures, 8 fois (une fois par module), en alternance avec un entretien individuel d’une heure avec l’animateur, 5 fois. Le porteur de projet devra défendre son Plan d’Affaires à l’issue des 13 semaines devant le Comité « Passeport pour Créer» composé d’experts en création/reprise d’entreprises, et de financeurs. Le rôle de ce Comité est :
  • d’attribuer, immédiatement, chaque fois que possible le (ou les) concours demandé(s).
  • de présenter son projet devant un panel de professionnels et de recueillir leurs avis et conseils avec le regard extérieur de spécialistes de l’économie locale.
  Enfin, dès l’immatriculation, le suivi post-création commence.

Il s’effectue sur trois ans avec un audit réalisé tous les trimestres. L'objectif de cette demi-journée trimestrielle est de faire le point de l'état de santé de l'entreprise, de lui faire une piqûre de rappel dans les domaines où cela est nécessaire, ou bien de l’orienter vers un spécialiste si la compétence requise est particulière.

le Parcours Individuel (TCEI : Technique de Création d’Entreprises en Individuel)

L’accompagnement se déroule selon du sur-mesure adapté à des projets ou à des porteurs atypiques. Il est uniquement constitué de séances en face à face. Le Parcours individuel a une durée maximale de 13h. Le porteur de projet devra défendre son Plan d’Affaires à l’issue des 13 heures devant le Comité « Passeport pour Créer» composé d’experts en création/reprise d’entreprises, et de financeurs. Le rôle de ce Comité est :
  • d’attribuer, immédiatement, chaque fois que possible le (ou les) concours demandé(s).
  • de présenter son projet devant un panel de professionnels et de recueillir leurs avis et conseils avec le regard extérieur de spécialistes de l’économie locale.
  Enfin, dès l’immatriculation, le suivi post-création commence. Il s’effectue sur trois ans avec un audit réalisé tous les trimestres. L'objectif de cette demi-journée trimestrielle est de faire le point de l'état de santé de l'entreprise, de lui faire une piqûre de rappel dans les domaines où cela est nécessaire, ou bien de l’orienter vers un spécialiste si la compétence requise est particulière.

Contenu de la formation

1- UTILITE DU PLAN D’AFFAIRES, DEFINITION DU CONCEPT et MAITRISE DE LA PRESENTATION RAPIDE

Objectifs :

  • Mesurer l’impérative nécessité de construire un Plan d’Affaires
  • Apprendre à se présenter et à présenter son projet, en situation, en fonction des enjeux, du temps et de l’interlocuteur.
  • A partir du point de maturation acquis, confirmer son projet en utilisant la technique du concept, apprendre à faire ressortir l’originalité, les axes de différenciation et l’apport particulier en fonction de l’environnement futur de l’entreprise.

2- LA LOGIQUE ENTREPRENEURIALE

Objectifs :

  • Démontrer aux financeurs, partenaires, clients et fournisseurs l’adéquation du couple porteur/projet, dans le but d’établir la crédibilité du porteur afin qu’il soit en capacité de mobiliser, autour de l’entreprise les acteurs indispensables à sa réalisation.
  • Faciliter le passage de la culture de salarié à la culture d’entrepreneur.

3- LE MARCHE, LES VENTES

Objectifs :

  • Etablir une véritable étude de marché, selon une progression logique, appuyée par des documents d’enquête et des questionnaires effectués sur un échantillon significatif d’interviewés, en nombre et en qualité.
  • Produire une synthèse lisible et convaincante. Cette partie permet de conclure par une estimation des ventes réaliste.

4- L’ORGANISATION DE L’ENTREPRISE

Objectif :

  • Poser les détails d’organisation et du fonctionnement logistique en arrivant à un inventaire des moyens matériels et humains minima nécessaires à la mise en œuvre du projet.

5- LA COMMUNICATION

Objectifs :

  • Prendre conscience des messages propres à «  faire savoir son savoir faire », et bâtir une stratégie de communication, sélectionner les supports existants et les chiffrer, élaborer en interne des supports simples et assimiler les règles juridiques des publications d’entreprise.

6- LES ASPECTS JURIDIQUES, SOCIAUX et FISCAUX

Objectifs :

  • Assimiler les différentes formes juridiques disponibles, choisir celle qui est le mieux adaptée à son cas personnel, en connaître la mise en œuvre et le coût, identifier les procédures pour y accéder, réunir les documents dont on aura besoin et cerner le parcours de l’immatriculation

7- LA COHERENCE FINANCIERE

Objectifs :

Connaître les mécanismes de base de la gestion et de la comptabilité d’entreprise pour :

  • Etre capable de négocier avec des financeurs ou investisseurs
  • Pouvoir discuter avec son banquier et son expert-comptable
  • Réunir les éléments sur les aides possibles et les conditions d’éligibilité
  • Auto diagnostiquer son plan d’affaires
  • Réunir les éléments pour redimensionner son projet en le rendant réaliste et le mettant en adéquation avec ses possibilités.

8- LA FINALISATION DU PLAN D’AFFAIRES

Objectifs :

À partir du cheminement des semaines précédentes :

  • Présenter le dossier sous traitement informatique, effectuer la mise en page optimum selon une « présentation vendeuse », travailler les ANNEXES en appui et opérer la reliure.

Maîtriser la présentation orale sur 15 minutes devant des commissions simulées.

Le Club des Edeciens

Il est animé par un des anciens stagiaires ayant créé une entreprise, et élu par ses collègues. Chaque ancien stagiaire peut y adhérer, qu’il ait créé ou non.

Le rôle du club est de conserver la dynamique des ateliers et de garder un contact opérationnel avec les participants. On s'aperçoit, à l'usage, que le contact individuel est préférable dans cette phase post-atelier mais que la stimulation du groupe peut avoir, encore, un rôle à jouer, notamment comme soutien à la constitution d’un réseau.

Le Château Brignon est mis à disposition du Club des Edeciens et vous pouvez suivre leurs actualités sur leur page Facebook. ts-awesome-facebook

Une formation qualifiante

En début d’année 2015, l’EDECE a sollicité la reconnaissance d’organisme de formation délivrant une qualification enregistrée au RNCP (Répertoire National de la Certification Professionnelle). En effet, les parcours proposés au sein de l’EDECE permettent d’acquérir un ensemble homogène de compétences, mobilisable dans le cadre d’un repositionnement professionnel.

A l’issue du Parcours de formation, le stagiaire peut bénéficier, à sa demande, d’une attestation de stage.